Pascal Gouhoury et Jean-Philippe Dugoin-Clément lors de la signature du CAR à Samoreau

Samoreau :
SIGNATURE POUR UN BEAU PROJET

Pascal Gouhoury et Jean-Philippe Dugoin-Clément lors de la signature du C.A.R. à Samoreau

Signature du Contrat d'Aménagement Régional concernant l'aménagement du coeur historique de Samoreau.

Photos :
P. Songeux
Visuel : OZévert

Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-président la Région Ile-de-France, chargé de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Aménagement, s’est rendu en Seine-et-Marne vendredi 4 septembre pour représenter la Région lors des signatures des Contrats d'Aménagements Régionaux pour les villes de Samoreau, Melun, Crécy-la-Chapelle et Quincy Voisins (77).
Pour la commune de Samoreau, Jean-Philippe Dugoin-Clément  est arrivé à 9h en mairie où l’attendait  Pascal Gouhoury, maire de Samoreau et Président  de la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau, accompagné de Sylvie-Bouchet-Bellecourt, députée de la 2e circonscription de Seine-et-Marne,  Béatrice Rucheton, conseillère départementale de Seine-et-Marne (canton de Fontainebleau), ainsi que de nombreux maires de la région.
Le contrat d’aménagement régional qui intéresse particulièrement les Samoréens, comporte deux opérations pour un montant global de 764 975 euros (participation de la Région). L'une concerne l'aménagement des abords de la Grange aux Dimes, un ensemble patrimonial unique situé à proximité de la Seine. Soutenue par la Région à hauteur de 466 772 euros, l'opération prévoit la revalorisation des bâtiments tels que le pigeonnier, et l'aménagement des espaces extérieurs. La seconde opération, soutenue par la région à hauteur de 298 200 euros, prévoit de réaménager les abords du parvis de l'Eglise.
L’équipe municipale a choisi de soutenir le projet du bureau d’études VRD InVARR de Bondoufle, qui a été présenté ce même jour par ses représentants Christophe Courcelle et Didier Cacouault.

Vue du parvis de la Grange aux Dîmes et de ses abords

Pascal Gouhoury, maire de Samoreau et Président  de la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau :
« C’est un projet très important pour la nouvelle équipe municipale et pour Samoreau en général, puisque nous allons requalifier tout le bas du village, le cœur historique de Samoreau, l’église qui date du XIIe siècle et puis sa Grange aux Dîmes, qui faisaient il y a très longtemps le cœur de Samoreau. L’idée après avoir rénové intégralement la Grange aux Dîmes à l’intérieur, c’était de s’attaquer à l’embellir et à la mettre en valeur avec un nouveau parvis. Un projet ambitieux, un projet important, puisque nous allons créer au passage également un vrai parvis de l’église, qui aujourd’hui avec la voirie qui passe devant que l’on va dévoyer pour permettre, avec les mariages, d’avoir un accès différent.
Nous allons rehausser la beauté de cette Grange aux Dîmes en travaillant tout un volet paysager, un joli parvis, un miroir d’eau, de façon que ça devienne le cœur du village, une place de village où tout le monde ait envie de se retrouver. C’est un dossier qui a été présenté à la Région au Vice-Président en charge de l’environnement et des politiques contractuelles, qui a suivi de près ce dossier depuis le 1er jour, qui m’avait assuré d’un financement important et c’est le cas puisque la Région dans le cadre de ce contrat nous finance à hauteur de 50%, financement complémentaire également que nous allons demander au Département et le reste à charge de 30% pour la commune. C’est un chantier qui démarrera l’année prochaine pour se terminer en 2022. On pourra dire que l’on aura terminé intégralement tout ce secteur à la rénovation du bas Samoreau. »

Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-président chargé de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Aménagement :
« C’est un contrat régional important pour la commune de Samoreau sur un site emblématique, ça fait pour moi partie de ces joyaux que l’on peut trouver dans nos villages franciliens, comme on n’en a tant depuis le Vexin au nord jusqu’à l’extrême sud seine-et-marnais et essonniens. Cela fait partie de ce qui était pour nous, avec Valérie Pécresse, une gageure, un enjeu, de rééquilibrer les politiques régionales territorialement, de faire en sorte que les petites communes ne soient plus les oubliés des aides, des subventions et des accompagnements publics et régionaux. Ce travail de rééquilibrage que nous avons appelé un pacte de ruralité,  nous sommes ici au-delà des déclarations ou des mots, dans la démonstration que ça marche, ça avance et on le fait. »

Signature à Samoreau du Contrat d'Aménagement Régional
Présentation du CAR de Samoreau
Le projet d'aménagement présenté par Christophe Courcelle et Didier Cacouault du bureau d'études InVARR de Bondoufle
Chèque symbolique de 764975€ présenté par Pascal Gouhoury et Jean-Philippe Dugoin-Clément
Cérémonie à l'occasion de la signature du Contrat d'Aménagement Régional à Samoreau
Une signature pour un beau projet à Samoreau

Post navigation