L'invitée d'honneur Renny avec Anne Biro, organisatrice.

Veneux-Les Sablons
LA 5e BIENNALE DU NU

L'invitée d'honneur Renny avec Anne Biro, organisatrice.

Pour la 5e Biennale du Nu de Veneux, une dizaine d'artistes ont accompagné l'invitée d'honneur Renny.

Photos :
P. Songeux

Cette nouvelle édition s’est déroulée les 29 et 30 août sur la commune déléguée de Veneux-Les Sablons, en marge du marché aux fromages et aux vins.
Le  samedi matin, Anne Biro, organisatrice de cet évènement, a présenté le travail des artistes à M. Dikran Zakéosian, maire de Moret-Loing-et-Orvanne et M. Hervé Jochmans, maire délégué de Veneux.

5e Biennale du Nu à Veneux

Une dizaine d'artistes, peintres, sculpteurs, dessinateurs, photographes, ont entouré l'invitée d'honneur, Renny, lors de cette 5e Biennale du Nu.
Renny, styliste modéliste hollandaise, arrivée en France en 1972, a élu domicile à Veneux- Les Sablons en 1991. Elle a participé au Festival départemental en juin 2019 et fait partie de l'atelier de Modèle Vivant du Centre d'Art Camille Varlet.
Ses dessins sur le thème du corps, dénués de tout académisme, dégagent une forte énergie et expressivité, de par la couleur et le trait.

Renny, Les pulpeuses
Renny, Les pulpeuses

Renny :
« Je dessine depuis l’âge de 14 ans, styliste pendant 40 ans, dans la confection, j’ai énormément voyagé et créé mes propres collections à l’étranger surtout en Asie. J’ai fait une formation haute couture à Amsterdam pendant trois ans, puis à Paris je suis tombé dans la grande diffusion. Pour être styliste, il faut dessiner. J’ai dessiné, je vendais des croquis, du porte à porte au début pour payer ma chambre. Après avec les Beaux-Art, je pouvais faire des objets, des nus, peu importe, et cela me plaisait beaucoup pour échapper aux vêtements qui étaient capital pour mon travail. L’art m’a accompagnée tout le temps, j’avais mon métier et la peinture qui occupait le reste du temps. A la retraite la peinture a pris la totalité de mon temps, avec le jardinage et la terre, avec les animaux autour. Pour cette exposition, j’ai pioché dans mes dessins, de 1998 jusqu’à maintenant, il y a un peu de tout regroupé dans plusieurs tendances. Au départ j’étais moins couleur et plus dessin, puis la couleur est venu après, d’abord par des fonds. »

Armelle Corbier, Gorge
Anne Biro, Nu de dos dans la pénombre
Pascal Graziani, Nu n°6
Guylène Nguyen Van, Marion
Francine Cheveau, Etudes
Kamre Hannache, Pied bot
François Jérôme
5e Biennale du Nu de Veneux-Les Sablons

Post navigation