Départ de la 3e édition de la Thomeryonne

Thomeryonne 2019 :
LONJOU PULVÉRISE LE RECORD DE L'ÉPREUVE !

Départ de la 3e édition de la Thomeryonne

Thomeryonne 2019 : un nouveau record de l'épreuve pour les hommes et une troisième victoire pour Céline Andréani.

Photos :
P. Songeux

La troisième édition de la course « La Thomeryonne » de 10 km s’est déroulée dimanche 29 septembre, en forêt et dans les rues de Thomery. Cette année, elle a été co-organisée par l’association sportive municipale La Thomeryonne et la ville de Thomery.

Un trail au parcours original
Ce rendez-vous sportif était réservé aux coureurs expérimentés et amateurs, femmes et hommes de plus de 16 ans.
Son parcours de 10 km, assez technique et exigeant, s’est déroulé en grande partie en
forêt de Fontainebleau et a traversé des sites remarquables de la commune avec
1 km sur une voie pavée (le Pavé du Prince).
Selon les coureurs des précédentes éditions, ce trail est intéressant pour la diversité de
ses terrains (forêt, pavés, route, chemins…) et de son dénivelé.
Une course solidaire, gratuite pour les chercheurs d’emploi
En achetant un dossard (12 €), chaque participant a apporté automatiquement
un soutien financier de 2 € à l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage
choisie pour cette 3e édition (voir encadré).

La course
A 10h30, les coureurs se sont élancés après une minute de silence en hommage au Président Jacques Chirac, et sous un ciel menaçant. Très rapidement deux hommes comme l’an dernier se sont détachés. Cette fois-ci, Abdelaziz Lhouari était accompagné de Guillaume Lonjou. Les deux  coureurs ont fait cause commune pendant deux kilomètres, mais avant la première côte, Guillaume Lonjou du Avon Athlétisme Club s’est débarrassé de son binôme pour finir à son rythme. Façon de parler car ce coureur a franchi la ligne d’arrivée en 34.55 (nouveau record du parcours), soit presqu’une minute de mieux que Vincent Lenoble, vainqueur l’an dernier. Pour compléter le podium, Abdelaziz Lhouari deuxième et Hervé Baudoin troisième.
Chez les filles, Céline Andréani du Tri Aventure Avon-Fontainebleau n’a pas manqué son rendez-vous. Déjà vainqueur des deux premières éditions, elle a confirmé sa suprématie en l’emportant sur cette épreuve en 46.32 (46.29 l’an dernier). Elle avait gagné la première édition en tant que non-licenciée. Lise Garcia deuxième et Estelle Marteau ont complété le podium. A noter la quatrième place de la thomeryonne Marion Jaume qui a amélioré son temps d’une minute 18 secondes sur l’an dernier pour finir en 48,24.
Le ciel menaçant au départ a fini par craquer, puisque la pluie s’est invitée pour la fin de l’épreuve. Heureusement, les organisateurs avaient prévu les podiums au sec.

RÉSULTATS COMPLETS ICI

LES ACTEURS ONT LA PAROLE :

Guillaume Lonjou, Avon Athlétisme Club :
« C’est ma première participation à la Thomeryonne, ça s’est super bien passé, on est parti à deux sur les deux premiers kilomètres avec Abdelazizz Lhouari. Avant la première côte, j’ai commencé à le lâcher et après je suis parti à mon rythme, j’avais de bonnes sensations, un parcours impeccable avec des parties techniques dont une belle côte. A la base, je fais du 3000 steeple et du cross, j’ai un record en 8,46. En jeunes, j’ai eu des podiums en Championnat de France sur steeple et une sélection en équipe de France en juniors sur steeple ».

Céline Andréani, Tri Aventure Pays de Fontainebleau :
« C’est ma troisième victoire ici, la course s’est bien passée, j’avais un ami avec moi qui m’a bien boostée. Au niveau du temps, je crois que j’ai fait à peu près pareil que l’an dernier. Pas de difficulté hormis la côte qui est bien « casse-pattes » mais après il y a des descentes pour récupérer, vraiment une course agréable. J’oscille entre des distances courtes comme ça pour maintenir un peu de vitesse et j’aimerai faire des trails un peu plus long, c’est un peu l’objectif ».

Marion Jaume, 1re thomeryonne :
« Ça fait plaisir de courir sur des sentiers que l’on connaît, le parcours je le connais par cœur, il est vraiment sympa et roulant dans la forêt. En haut de la montée, le classement était déjà fait, après il fallait gérer le plat et la descente, j’étais 4e et mon objectif était de garder cette place à l’arrivée ».

Etienne Troubat, organisateur : 
« Comme le parcours a été apprécié l’an dernier nous avons convenu de garder le même. Pour l’organisation et les démarches administratives, c’est un peu plus simple car on commence à être bien rôdé, maintenant on essaye de s’améliorer au niveau de sponsoring. Cette année nous avons SNC, une association qui aide au retour à l’emploi, qui nous sponsorise et nous ramène des bénévoles pour garder les carrefours ».

Bruno Michel, maire de Thomery :
« 3e édition, on est ravi de fidéliser un certain nombre de participants, puisque cette année on a plus de 220 coureurs malgré un temps quelque peu hésitant. Il semblerait que le parcours plaise aux coureurs mais on aimerait qu’il y ait encore un plus de monde pour la 4e édition. D’ailleurs pour celle-ci, nous réfléchissons à une forme adaptée pour les enfants. Il faut aussi saluer le travail de M. Troubat, de tout le comité des fêtes, des agents comme Mmes Leboeuf et Delestrade, et des nombreux bénévoles, sans qui rien ne pourrait se faire. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, il y a 16 ou 18 points de surveillance qui sont mis dans la forêt et dans les rues. Cette année, on s’est associé à une association SNC qui travaille pour la réinsertion des demandeurs d’emploi, donc on est ravi de les accueillir à nos côtés ».

Plus de 200 coureurs au départ de la Thomeryonne 2019
Départ Thomeryonne 2019
Guillaume Lonjou a battu le record de la Thomeryonne 2019
Céline Andréani, victorieuse pour la troisième fois de la Thomeryonne.
Podium femmes de la Thomeryonne 2019
Podium hommes de la Thomeryonne 2019
Podium commun de la Thomeryonne 2019 avec les organisateurs

 

Association SNC

Logo SNC.png

Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC) est un acteur associatif majeur dans le champ de la solidarité, dont la méthode d’accompagnement vers l’emploi prouve son efficacité depuis plus de 34 ans.
Perdre son emploi est une remise en cause violente de sa place dans la société. C’est pour aider les personnes au chômage à ne pas rentrer dans la « spirale » de la dépréciation et de l’isolement que Solidarités Nouvelles face au Chômage développe une méthode d'accompagnement individualisé.
Aujourd’hui, grâce à Solidarités Nouvelles face au Chômage, 62% des chercheurs d’emploi accompagnés trouvent une issue positive en fin d’accompagnement.
Depuis octobre 1995, le groupe SNC Fontainebleau lutte contre le chômage et l’exclusion grâce à un réseau de bénévoles (aujourd'hui au nombre de 16) qui écoutent et accompagnent les chercheurs d’emploi de manière individuelle et personnalisée. Trop nombreux, notre groupe s'est récemment scindé pour donner naissance à l'antenne de Melun en septembre 2016.

Thomeryonne 2019 : Lonjou pulvérise le record de l’épreuve !

Post navigation