Low Reality avec Nicolas et Mogan à Moret Loing et Orvanne

LOW REALITY
Performance Live music, pictorale et mumérique, de N. Gaillardon et N. Cornebert

Low Reality avec Nicolas et Mogan à Moret Loing et Orvanne

Dans le cadre d'un nouveau MurMure, l'espace de création Le Mur a accueilli Low Reality de Nicolas Gaillardon et Mogan Cornebert.

Photos :
P. Songeux

Vendredi 9 octobre à 19h30, le sixième MurMure, proposé par l'espace de création Le Mur de Virginie Prokopowicz, a accueilli Low Reality, une performance Live music, picturale et numérique de Nicolas Gaillardon et Mogan Cornebert.
Un savoureux mélange de musique, de numérique et de créativité qui nous a nous transporté dans un univers étrange et hypnotique au travers de dessins mouvants. L’univers bruitiste et absurde glisse lentement jusqu’à s’accorder sur le fil rythmique d’une tension reliant musique et dessin. Accompagné de samples, de glitchs et d’objets interactifs sur scène, la batterie et la guitare se mêlent pour nous emmener vers une transe électrique. Low Reality développe les liens entre l’art sonore, les musiques actuelles et l’art visuel numérique avec une esthétique picturale.

Mogan Cornebert et Nicolas Gaillardon
Mogan Cornebert et Nicolas Gaillardon

Nicolas Gaillardon :
« C’est une performance qui mélange animation vidéo et performance musical, expérimentation, bruitiste, noise, qui balayent plusieurs atmosphères et plusieurs courants. Je suis à la guitare, un peu aux samples, je crée les dessins animés, des dessins qui sont projetés directement sur le mur au fond. Il y a un travail qui est fait en amont, travail entre l’image et le son, c’est vraiment du dessin que je fais sur papier que je re-travaille numériquement pour animer chaque dessin. Pour arriver à une animation de 38 minutes. A chaque performance, on peut dire qu’il y a un aller-retour, je re-travaille souvent l’image suite au concert qui vient d’avoir lieu,  il y a un vrai aller-retour entre le rythme qui est le notre en tant que musicien et  le discours qui est apporté par la vidéo. Ce n’est pas un film pour illustrer la musique ou l’inverse, c’est vraiment un lien entre les deux, les deux se nourrissent l’un à l’autre. »

Mogan Cornebert :
« Je suis à la batterie, avec des effets de guitare sur ma batterie, on peut parler d’une batterie préparée, on bidouille, on cherche des sons, on triture, on déforme, on sculpte le son pour illustrer la vidéo. Il y a une trame avec l’image, on a l’habitude de jouer ensemble, mais après ça peut partir dans tous les sens, il peut y avoir une part d’improvisation. On échange entre tous les deux, des mécanismes se mettent en place, il peut y avoir des nuances qui sont liées à nos contextes, au lieu dans lequel on se produit. »

Performance live music à Moret Loing et Orvanne

Low Reality, performance live music, avec Nicolas Gaillardon et Mogan Cornebert

LES ARTISTES :
Nicolas Gaillardon / plasticien + guitariste

Nicolas Gaillardon, Low Reality à Moret Loing et Orvanne

Nicolas Gaillardon est un artistique pluridisciplinaire ayant une pratique du dessin, de la musique et de l’installation, l’outil numérique participe à l’élargissement de ses champs d’explorations. Son travail à la fois poétique et surréaliste dévoile une révolte contrainte. En 2010, il est diplômé de l’Ecole Supérieur des Beaux-Arts de Tours. En 2018, il reçoit la mention spéciale au salon DDessin à Paris pour ses projections de dessins animés sonores. Le projet LOW REALITY est programmé au Festival Superflux organisé par le petit Faucheux et le Temps Machine à Tours. Nicolas Gaillardon est alors accompagné du batteur Mogan Cornebert lors de la performance sonore et visuelle au coeur de son exposition à l’Atelier Neuf à Tours. Il est invité au Festival VRRRR à Toulon mêlant les musiques improvisées et le dessin expérimental. Plus récemment, lors de la nuit MAGE organisée par le conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble (CRR) et Arcan, il se produit à la guitare avec le vidéaste performeur Lionel Palun.

Mogan Cornebert/ batteur

Mogan Cornebert, Low Reality à Moret Loing et Orvanne

Né en 1986. Après des études au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Tours et à l’école Jazza-Tours, il poursuit son apprentissage grâce à de multiples et enrichissantes rencontres musicales et humaines. Il développe son jeu en travaillant avec de nombreux artistes aux différents univers, que ce soit sur scène ou en studio, la musique n’ayant aucune frontière. (Concerts et tournées en France, Chine, Russie, République Tchèque, Uk, Portugal, Espagne, Belgique, Hollande, Réunion, Guadeloupe etc...) Créer, construire, développer, provoquer, éclater, transformer, tourner/retourner/ inverser sont les principaux axes de créations, de réflexions et pédagogiques de Mogan. Il enseigne au sein de Jazz-a-Tours et du Pôle Supérieur de Musique de Poitiers. L’approche expérimentale de l’instrument comme batterie « préparée » se dévoile dans son projet « Poésie-Sonie » mêlant son acoustique, objets et électronique. Il tourne et enregistre avec : Morgane Ji, Olivier Carole Oceakyl, Revivor, Deve Golitin, Cherif Mbaw, Rauni, Andy Sheppard, Jacinthe, Walter Sobcek, Jacques Gamblin, Jean Racine, Mallet Horn Jazz-Band, Arkady Shilkloper, Pavement Bangerz, Christian d’Asfeld Trio, Connected, Karol Szymanowski, DJ Phantom, Zem... Mogan est un artiste A&F DrumCo et T-Cymbals.

 

MurMures
les nouveaux rendez-vous de la création contemporaine
Les rendez-vous MurMures, proposés chaque mois depuis octobre 2019, s’inscrivent dans l’action de l’association le Mur, qui a pour vocation de promouvoir la création culturelle contemporaine et sa diffusion dans le sud de la Seine-et-Marne. L’objectif des Rendez-vous MurMures ? Provoquer des rencontres entre des univers artistiques différents, associant des artistes issus de multiples disciplines couvrant les champs de la création d’aujourd’hui (art, musique, danse, photographie, lecture, vidéo, court-métrage, théâtre, documentaire...).
C’est une place laissée à l’imprévu, riche d’expérience pour les artistes comme pour le public. Il s’agit ainsi de questionner la curiosité, de pousser à l’expérimentation, en tissant des liens entre les gens et entre les arts. Ces rencontres se tiendront dans l’espace de création du Mur, dans un contexte intimiste et convivial, favorisant le contact direct avec les artistes pour susciter l’échange. Pousser les portes des rendez-vous Murmures, c’est pénétrer un univers de création pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui !

L’ASSOCIATION LE MUR
espace de création
Depuis 2013, Le Mur organise des événements artistiques et culturels valorisant le processus de création, de production et de diffusion de l’art contemporain dans le souci de favoriser l’accès de tous les publics à l’art. Son action, basée sur la création de projets et la promotion d’artistes, propose une programmation particulière pour le Prieuré de Pont-Loup à Moret sur Loing et l’espace de création du Mur, où les démarches des artistes doivent se lier au patrimoine local, à l’histoire, à l’architecture, autour d’un thème donné. Par convention, la Mairie de Moret-Loinget-Orvanne a confié la programmation artistique du Prieuré de Pont-Loup à l’association Le Mur.
https://www.lemurespacedecreation.com/

Lieu            
Le Mur, 8 avenue de Sens
Ecuelles
77250 Moret-loing et Orvanne

Prochains rendez-vous :
Billetterie www.lemurespacedecreation.com/rdv-murmures
11 décembre 2020 : Performance danse et arts plastiques /Christine Coste et Catherine Ursin Matières sonores de Nikola Kapétanovic La performance Souflles se décompose en cinq tableaux méiose, l’aube, la banalité, libération et spasmes. Inspirés de l’Histoire de l’Art, des mythologies, de l’Histoire ou de la philosophie, ceux-ci sont représentés autour d’une large paroi transparente (330X220 cm). qui devient alternativement toile à peindre, écran ou sculpture. Les deux performeuses jouent avec cette structure qui les sépare, les unit. Elles manipulent la terre liquide ou solide, le fil, la bâches, le textile, le métal pour incarner tour à tour la sculpteure, la peintre, la femme enceinte, la femme tondue, l’embryon, la démiurge, l’animale, la cosette, la bouchère, la dictateure…

Low Reality, une performance à l’espace de création Le Mur à Moret

Post navigation