Karine Portal et Andrée Grammatico à l'Espace Regards de Moret

Espace Regards, Moret-sur-Loing :
KARINE PORTAL ET SON EXPOSITION "ENTRE"

Karine Portal et Andrée Grammatico à l'Espace Regards de Moret

L'Espace Regards à Moret-sur-Loing doit accueillir l'exposition de Karine Portal jusqu'au 19 avril, mais pour l'instant seul le vernissage a eu lieu.

Photos :
P. Songeux

L'exposition de Karine Portal "Entre" n' a pas échappé à la tornade coronavirus. Comme tous les lieux d'exposition et plus généralement de rassemblement, Andrée Grammatico et son Espace Regards ont été contraints de fermer les portes
En espérant retrouver rapidement une liberté de circuler et la fin de cette pandémie, partez à la découverte de Karine Portal et de son exposition "Entre".

Á travers des photographies, des dessins, des vidéos, Karine Portal capte notre attention sur des segments temporels, spatiaux entre différents éléments. Entre des objets, entre des regards, entre des processus… Il est question d'imperceptible visible, d'infime observable dans son travail. Telle une casuistique de l'entre-deux, elle est en quête de « l'inframince », une notion énoncée par Marcel Duchamp que Karine Portal considère comme une racine fondamentale de sa création artistique.

De ces moments interstitiels qu'elle repère, elle crée des images esthétisées. « Les Vulnérables », une suite de vidéos, observe et nous font percevoir des petits instants anodins du quotidien, rythmés entre un avant et un après, « consummation » d'une baguette d'encens, moments d'entrée et de sortie d'air dans un matelas pneumatique, ombre portée d'un volet à différents moments de la journée, deux aimants qui vont se rencontrer… « Mues », série I, des dessins minimalistes réalisés à la pointe de feutre sont une combinaison aléatoire de points qui n'ont de réel que notre imagination, laissant aller à chacun son interprétation : Traces, reliefs, nuages, constellations… « Bercé par le flux et le reflux des formes auxquelles l’œil se confronte » L'entre jeux des regards des « Présents », une vidéo de 19 mns compile des regards pendant le temps du musée, le regard de l'artiste, le regard du visiteur, notre regard...Lever les yeux, fermer les yeux, décrocher son regard…

Après des études de graphisme à l'école Estienne, elle entre et est diplômée de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Karine Portal choisit la photographie et plus particulièrement la photographie argentique « c'est l'espace clos du laboratoire et l'émergence de l'image qui m’intéresse », « Le temps du voir ». Son intérêt pour le dessin et la vidéo apparaisse plus tardivement.
Karine Portal vit et travaille à Paris.

Karine Portal, ma démarche :
"Travaillant le dessin, la photographie, la vidéo, mes travaux sont élaborés autour des notions de temporalité, d'altération et d'identité. Ils se focalisent sur ces moments interstitiels, où oscillent, tour à tour, le flux et la vacuité. Les écarts, les strates, ce qui se joue “entre” -entre-temps ou entre les espaces-, sont des éléments essentiels dans les formes que j'élabore. Les états de contemplation m'intéressent particulièrement, en cela qu'ils traduisent notre rapport au monde. Je cherche à en travailler la présence, leur donner une réalité sensible. L'idée de cycle, de processus de construction, de re-construction, de ré-écriture du temps et du vivant, sont pour moi des données importantes, qui me permettent de produire des formes et d'inventer des correspondances entre les différents medium qui m'occupent.
Je poursuis mes recherches, participant régulièrement à des expositions en France et en Europe, des éditions, des expériences de collectifs, des festivals et des résidences."

Découvrez le site internet de Karine Portal:
www.karineportal.com

Karine Portal "ENTRE"
Exposition du 14 mars au 19 avril 2020. 14-15, 21-22 mars, 4-5, 18-19 avril De 14h à 19h et sur rendez-vous.
Espace Regards, 12 rue du Donjon, 77250 Moret-sur-Loing. Tél. 06 25 62 12 64 / 01 60 70 98 47

Karine Portal, Impermanents
Karine Portal, Dérive des continents
Dérive des continents, par Karine Portal
Karine Portal, dessins à l'encre sur papier
Karine Portal, Les Présents
Karine Portal, Vulnérables
Karine Portal, Etat des liens

Le principe de ce projet a consisté à réutiliser ces photographies « d’archives », en les coulant dans de petits blocs de cire, de façon à donner à l’image plane une nouvelle épaisseur. Ce nouvel objet, cette nouvelle image, trouble de par la matière même de la cire, s’apparente au travail de mémoire, avec toute son ambivalence. Selon son orientation, la cire, par sa transparence, laisse passer la lumière, le portrait contenu à l’intérieur est irradié, lumineux, d’autre fois, la couche de cire recouvrant les visages, ceux-ci demeurent muets et inaccessibles.

L’exposition “Entre” de Karine Portal à Moret

Post navigation