Guénael Beschi, Odile Filleul et Olivier Lebeau

Atelier le Vivier, Moret-sur-Loing :
GUÉNAËL BESCHI EXPOSE  « LES QUATRE ÉLÉMENTS »

Guénael Beschi, Odile Filleul et Olivier Lebeau

Odile Filleul accueille l'exposition "Les quatre éléments" de Guénaël Beschi à la galerie Atelier le Vivier jusqu'au 18 octobre 2020.

Photos :
P. Songeux

Dans une volonté d’encourager les jeunes artistes et les prises de risques, la Galerie Le Vivier soutient cette étape importante dans la carrière de Guénaël BESCHI, son expédition sera visible à la galerie jusqu'au 18 octobre 2020 .
Nouvel arrivant à la Galerie, Guénaël Beschi s'est fixé à Veneux- les Sablons en 2018. Diplômé des Beaux-arts de Paris en 2008, l’artiste propose une série récente de dessins et photographies sur le thème des quatre éléments, ainsi que des paysages. Ses dessins, gravures, photographies, comme des « captures d’images », semblent fixer des instants sur lesquels viennent se poser la couleur, les marques gestuelles pleines d’énergie et de spontanéité, en des ensembles d’étonnantes intensités. Son expérience de manœuvre sur des chantiers de construction l’a conduit à travailler sur le poids des choses, les traces de l’effort, le mouvement. Des mains aux gestes, des outils aux matières, la « procédure de mise en œuvre » nourrit inlassablement son univers artistique. Attentif à ce que le hasard peut lui offrir, il laisse sa main guidée par le pouvoir psychique de sa mémoire, et tente de garder une trace. Car ces moments insaisissables sont ceux qui nous composent, moments éphémères mais d’une importance capitale, de même, chaque trait, chaque tache peut faire basculer l’ensemble du dessin. Artiste émergent de l’art contemporain, son travail artistique de recherche mené depuis une quinzaine d’année le conduit vers une quête tenace de vérité cachée dans la matière, au delà du visible.

Guénaël Beschi, série Le ciel de Bogota

Guénaël Beschi   :
« Mon parcours artistique a été les Beaux-Arts en province, à Bordeaux puis à Quimper et pour finir aux Beaux-Arts à Paris en 2008, à l’âge 28 ans. J’ai toujours été intéressé par l’art, la peinture en premier, la gravure, la lithographie, toutes les techniques d’estampes qui tournent autour du dessin et de la peinture. J’ai fait à la fois du dessin, de la peinture et un petit peu d’images aussi, car mes  sujets ont attrait au réel.
Ici, aujourd’hui ce sont les quatre éléments, l’eau, l’air, le feu et la terre d’où le nom de l’exposition et un petit peu de photographies qui tirent un peu du réel.
Sur cette expo, il y a de la peinture, de la photographie, du collage, des choses plus anciennes que j’ai refaites, je repars d’une base (j’assume le fait de rater) et je fais des modifications.
Je présente aussi une série de pelles, dans ma jeunesse j’ai fait beaucoup de maçonnerie, issu d’une famille italienne,  j’ai représenté beaucoup d’outils aux Beaux-Arts. Donc la pelle est une sorte de signature. Ce sont des gravures très simples, petits formats, elles n’ont pas de sens par rapport au reste mais c’est moi. »

Guénaël Beschi, série Les Stratigraphies, collage sur papier

A noter la belle performance de la comédienne Marie-Céline Tuvache lors du vernissage, qui s’est mise en scène pour nous présenter Guénaël Beschi  et mettre en lumière son travail. Accompagnée pour cette performance de Christian de Moor. Une présentation originale qui mériterait d’être renouvelée. (Voir encadré).

L'exposition de Guénaël Beschi sera visible jusqu'au 18 octobre 2020, du mercredi au dimanche de 15h à 18h30 ou sur rendez-vous.

Atelier le Vivier
12 rue de l'Eglise,
772502 Moret Loing et Orvanne.
Tél. 06 80 73 87 96.

Guénaël Beschi, série La Mer, collage sur papier
Guénaël Beschi, série Le ciel de Bogota, encre, aquarelle, acrylique et secrets sur papier
Guénaël Beschi, série Les Stratigraphies, collage sur papier
Guénaël Beschi, série Le Feu, photographie
Guénaël Beschi, Les Pelles, gravures, eaux fortes sur papier

 

Marie-Céline Tuvache, comédienne pour le théâtre, la télévision, le cinéma…

Marie-Céline Tuvache

« Je suis comédienne, j’ai croisé Odile Filleul dans un café de Moret il y a plusieurs mois avant le confinement, elle s’est souvenue de moi et m’a proposée cette performance.
C’est la première fois que je me produis sous cette forme, j’ai fait le montage du texte, j’ai tout bâti avec les éléments des artistes qui ont écrit sur Guénaël , de l’artiste lui-même qui est très généreux, qui m’a invitée chez lui et m’a montré ses œuvres. Au départ, il voulait que ce soit qu’une lecture, j'ai préféré apprendre un texte.
Je vais bientôt jouer une pièce dans le Val-de-Marne puis dans le Grand-Est (si le confinement ne reprend pas), qui s’intitule « Allers-retours » de Ödön von Horvath, scène partagée avec 7 autres comédiens. » 

Guénaël Beschi expose à la galerie l’Atelier le Vivier

Post navigation