Les Sculpteurs du Moulin

RENCONTRE AVEC LES SCULPTEURS DU MOULIN
Des ateliers de sculpture sur pierre et bois
à Moret

Les Sculpteurs du Moulin

Au moulin Graciot sur le pont, les sculpteurs du Moulin partagent leur passion avec les passants : l’art dans la rue à la disposition de tous.

Photos :
P. Songeux

C’est à l’occasion de l’exposition « Les Sculpteurs du Moulin » qui s’est déroulée du 18 septembre au 18 octobre 2020 au moulin à Tan, que nous avons rencontré quelques membres de cette association pour nous parler de celle-ci et de sa démarche.

Le moulin Graciot des Sculpteurs du moulin

Installée dans le moulin Graciot sur le pont pour créer, les sculpteurs disposent d’un lieu exceptionnel, dans la cité historique de Moret-sur-Loing.
Leur porte est grande ouverte chaque week-end aux morétains et aux touristes, qui prennent plaisir à partager leur passion pour la sculpture, c’est vraiment l’art dans la rue à la disposition de tous.

François Barbier, sculpteur du moulin :

Les Sculpteurs du Moulin à Moret

« L’association « Les Sculpteurs du Moulin » a été créée en 2011, au moulin Graciot sur le pont de Moret. Ce lieu est mis à disposition par la mairie par convention. Le but de cette association, c’est de proposer de l’art dans la rue aux passants et vraiment de provoquer des échanges avec le public, et de permettre à chacun une rencontre avec l’art.
Cette association permet à ses sculpteurs, de rentrer dans la matière et de trouver ses propres volumes. Gérard Chancé accompagne chaque élève dans sa démarche personnelle, on n’est pas une démarche de reproduction mais dans la création originale en fonction de ce qu’on ressent au fond de nous, c’est vraiment la possibilité à chacun d’exprimer ce qu’il a en soi. Trouver un équilibre entre ce que l’on imagine et les pré-requis qu’on peut avoir sur ce qu’on peut faire, et puis là où les mains nous emmènent. C’est un chemin intérieur qui nous amène à progresser et à nous révéler à nous même. C’est vraiment une démarche de recherche et de mise en commun d’une énergie. On essaye d’aller au cœur de la matière pour aller chercher ce qui la fait vivre.
Tous les adhérents actuellement pratiquent l’atelier depuis un certain nombre d’années, nous avons quand même des nouveaux élèves qui viennent s’inscrire de temps en temps. C’est un engagement physique, au niveau du temps aussi, parce qu’au bout d’une heure ou de deux heures on n’a pas encore forcément trouvé le chemin, c’est pour ça que l’on fonctionne sur des créneaux de trois heures. On travaille sur différents supports, on taille le bois, la pierre, une pierre friable de la vallée de l’Oise qui vient de la vallée de Saint-Maximin, mais on peut travailler sur des matériaux plus durs comme la serpentine qui peut avoir des reflets verts. Il nous arrive de travailler en dehors de l’atelier, mais c’est important pour nous de travailler ici, car on retrouve une énergie à sculpter ensemble, on échange beaucoup, on regarde ce que font les autres, les autres nous regardent, on se nourrie les uns des autres et de ses différences.
On est bien ici à Moret, dans ce berceau de l’art, chaque week-end on est présent, nos portes sont grandes ouvertes au public et on a vraiment plaisir à partager avec les gens qui passent, et qui ont plaisir à échanger avec nous, à nous regarder, c’est vraiment l’art dans la rue à la disposition de tous. »

Gérard Chancé, sculpteur et coach artistique
Gérard a été à l’initiative de la création de l’association « Les Sculpteurs du Moulin » il y a 9 ans. Mais ça fait maintenant presque qu’une vingtaine d’années qu’il intervient sur Moret-sur-Loing.
Il accompagne les sculpteurs dans les cours tous les vendredis après-midi, tous les samedis matin et les samedis après-midi, soit 3 cours.
« Les adhérents viennent surtout chercher de la confiance en soi. La technique en sculpture, ce n’est pas très compliqué, la sculpture n’est pas un art très compliqué. On a tous une façon différente d’attaquer la matière, car on a tous une énergie différente. Je suis là pour encadrer les gens, je ne leurs dis pas ce qu’ils doivent faire, je les accompagne dans ce qu’ils veulent faire. Pour les contraintes techniques, j’interviens quand j’ai des demandes. Ce n’est pas des cours classiques comme aux Beaux-Arts, là c’est d’abord la liberté, le plaisir, le mouvement dans la sculpture, la vie, l’énergie, et c’est avec  cette énergie là qu’on s’engage dans la sculpture. Comme pour moi le volume est un peu une énergie condensée, on va chercher les volumes qui correspondent à notre propre énergie. Après il y a aussi l’imaginaire. On peut aussi partir d’un dessin et essayer de le réaliser mais dans ce cas c’est tout de suite technique. Pour apprendre à mettre de la vie dans une pierre ce n’est pas forcément la  façon la plus simple.  En 18 ans,  j’ai vu des gens qui n’étaient  pas tous très doués au départ, le problème des trois dimensions, tout le monde ne l’a pas forcément. C’est vraiment se faire confiance là où on ne sait pas. Il y a plein de gens qui sont plus intéressés par ma démarche au départ que de prendre des cours classiques.
Nous travaillons toutes les matières, pierre, bois, terre. Pour l’argile c’est un peu plus compliqué car notre espace est un peu frais l’hiver.
Les sculpteurs du Moulin, vous accueillent à bras ouverts sur les bords du Loing, à l’ombre d’une figue emblématique : Sisley, le peintre tranquille des lumières et des paysages.
C’est donc un lieu inspiré par la simplicité, propice à l’écoute de soi, ici on laisse le temps s’écouler, on laisse venir l’inspiration, et avec elle le geste.
On apprend à observer la matière, humblement. Ici, l’art coule de source… et la source c’est vous…
Nous avons connu une grosse contrariété avec l’annulation de notre manifestation annuelle « Festival, les 33 heures de la sculpture » avec les intempéries. Depuis plus d'un an nous avons préparé ce festival, gros travail notamment de François Barbier pour réunir 24 sculpteurs prêts à s'engager, aidé par Nadine Ressouches dans le montage de cet évènement. Tous les membres de l'association se sont impliqués, et notre déception est à l'image de ce que nous avons préparé, énorme. Mais nous rebondirons en 2021 si la mairie nous suit, en trouvant une date plus favorable dans la saison.
Les membres de l'association sont actifs dans toute la région dans les expositions, chaque personne a trouvé sa place sur le chemin de la sculpture. Nous sommes prêts à accueillir de nouveaux membres, la sculpture est un art accessible à tous, il suffit juste de faire le premier pas, la technique n'est pas un frein quand le plaisir est là. »

Les Sculpteurs du Moulin à Moret-sur-Loing

 

Retour sur l’exposition « Les Sculpteurs du Moulin » qui s’est déroulée du 18 septembre au 18 octobre 2020 au moulin à Tan.

Exposition des Sculpteurs du Moulin au Moulin à tan de Moret
Nadine Ressouches, Indieus
François Barlier, Abysse
Gérard Chancé, Miraculée
Daniel Legué, sans nom
Danièle Balden, L'Esprit de gravinis
Jocelyne Bruel, Le sourire
Pascal Masson, la Sphynxe
Sylvie Portal, Les Ames de la forêt

 

Les Sculpteurs du Moulin,
à Moret-sur-Loing (Moulin Graciot, sur le pont de Moret)
Infos au 06 02 28 82 36.
Activités chaque vendredi de 14h à 17h, le samedi de 10h à 13h et de 14h à 17h.

Moret : Rencontre avec l’association « Les Sculpteurs du Moulin » et de son exposition.

Post navigation