Boutique éphémère 2020

Moret-sur-Loing
FOCUS SUR LA BOUTIQUE ÉPHÉMÈRE 2020

Boutique éphémère 2020

C'était la 11e édition de la Boutique Éphémère à la maison Lesage (ancienne perception) de Moret-sur-Loing.

Photos :
P. Songeux

La 11e édition de la Boutique Éphémère de Noël à Moret-sur-Loing, s’est déroulée du vendredi 4 au dimanche 13 décembre, avec le respect des règles sanitaires dû à la pandémie.

Boutique éphémère de Moret-sur-Loing

Les organisatrices, Marianne, Andréa et Fanny, ont sélectionné une quinzaine d’artisans et artistes locaux qui s'est répartie sur 10 jours dont deux week-ends.
Avec une sélection d’objets et d’œuvres pour des cadeaux made in France, originaux et faits main à mettre au pied du sapin.
Parmi les exposants on retrouvait Gérard avec ses objets et jouets de bois, Sophie Panaget et ses photographies, Idaline et ses bougies artisanales, Lili et ses bijoux précieux, Nathalie et ses accessoires et déco en carton, les tricots de Martine, la BD avec Isa, Benoît et ses créations en verre soufflé,  Andrea et ses coutures et déco de Noël, Marianne avec ses jouets en tissus, déco et images, Julia Sini et ses céramiques, etc..

Objets en bois de Gérard Begon

Nathalie et ses accessoires et déco en carton

Andrea et ses coutures et déco de Noël

En marge de la Boutique éphémère, pour ce dernier week-end, une calèche gratuite qui proposait des petits tours dans Moret, avec la présence du Père Noël ainsi que deux stands de gourmandise place de l’Hôtel de Ville.

La calèche dans les rues de Moret.

Le Père Noël à Moret

Le stand du chocolat

Marianne Broggi, co-organisatrice :

Marianne Broggi, jouets en tissu, déco et images

« C’était notre onzième édition, organisée depuis le début avec les mêmes personnes, Andréa , Fanny et moi-même. Toute l’année nous travaillons individuellement et on a un grand plaisir à se retrouver pour cet évènement.
Cette année nous avons réduit le nombre d’exposants pour respecter les mesures Covid, avec un sens de circulation, des barrières et le gel.
Une quinzaine d’exposants répartis sur les deux week-ends et la semaine. Bijoux fantaisie, en argent, en verre soufflé au chalumeau, des objets en carton recyclés en forme de lampe, d’objets du quotidien, des sacs, des œuvres d’art, du tricot, de la couture, de la gravure, de la photo, des aquarelles, de la céramique, la présence d’une auteure de BD, des bougies « fait main »  avec des parfums de noël, des parfums détente, des objets en bois, etc..
Comme l’espace est limité et encore plus cette année, nous sommes obligés de faire une sélection en terme de proposition, nous tenons à que ce soit du produit artisanal, local si possible et de bonne qualité.
Nous sommes satisfaites de cette édition, avec des visiteurs et des ventes, un public calme, discipliné, qui passait régulièrement sans faire de gros bouchon partout. C’est notre onzième édition, nous avons quelques clients réguliers qui reviennent et nous suivent, nous commençons à être reconnus. »

 

Quelques exposants :

Benoit Darrieutort, artisan verrier d’art au chalumeau, bijoux et objets décoratifs :

Verrerie d'art de Benoit Darrieutort

« BeGlass est le nom de mon activité artisanale. Initialement verrier au chalumeau en verrerie scientifique pour tout ce qui est verrerie de laboratoire, je me suis ensuite dirigé vers la verrerie d’art donc plutôt le filage de verre suite à un stage chez un meilleur ouvrier de France dans l’est,  qui m’a formé aux bases de la verrerie filée il y a une dizaine d’année. Mon atelier est installé chez moi à Misy-sur-Yonne. Je vends uniquement sur les marchés et un peu à la commande. Depuis un an j’enseigne aussi au lycée Dorian dans le XIe, seul lycée publique à proposer une formation à la verrerie scientifique.
Dans mon travail on retrouve pas mal d’animaux car mon formateur est un spécialiste de l’animalier, il fait des animaux extraordinaires, c’est un très bel exercice pour les proportions et toute la technique. Puis je me suis démarqué avec un petit peu de fantastique (dragons, Minotaure, etc.), puis des compositions un peu plus travaillées. »
Vous pouvez suivre son actualité et son travail sur Facebook :
https://fr-fr.facebook.com/BeGlass.ArtVerrier/

_______________

Sophie Panaget, auteur-photographe :

Les photos de Sophie Panaget

« Observant tout le micro monde qui nous entoure, j'aime redécouvrir la nature à une autre échelle. La macrophotographie me permet d'en restituer la splendeur et la poésie.
 Pour moi, la photographie, c'est d'abord un regard, un autre regard. Prendre le temps, respirer, observer, et capter tout ce que nous ignorons d'habitude : une lumière, un reflet, un instant. C'est aussi trouver malgré tout du plaisir au froid ou à la pluie, car ils nous offrent des spectacles éphémères magnifiques.
 Ce regard, je le porte essentiellement sur la nature, qui m’offre un terrain de jeu photographique riche et surprenant. Gouttes de rosée, mousse, graines, cristaux de givre, insectes, tout est source de curiosité. »
www.libellsoph.com

_______________

Idaline, créatrice de La Bougie Essentielle

Les bougies d'Idaline

« Je suis infirmière à la base et je me suis formée en aromathérapie. Bougie artisanale en cire de colza, européenne, sans pesticides, je suis partie sur une gamme plutôt éco-responsable, j’ai une gamme au parfum de Grasse, sans substances cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques et une autre gamme aux huiles essentielles axée sur la médecine ayurvédique avec de nombreuses vertus. »
https://www.labougieessentielle.com/

_______________

Isa Python, dessinatrice

Stand BD d'Isa Python

« J’ai beaucoup travaillé dans la presse, l’édition, le dessin animé et depuis une dizaine d’années, je suis auteure de BD. J’ai commencé à travailler avec les Editions Glénat et je publie aussi en auto édition. Ma spécialité c’est l’histoire, je travaille beaucoup pour des illustrations historiques, de préférence quand cela concerne le moyen-âge, mais j’ai accepté une BD sur Marie-Antoinette. Cela m’a beaucoup plu. Pour un ouvrage historique c’est deux à trois mois de recherche de documentation (visites de musées, visite de Versailles, se constituer une banque de photos, une bibliothèque qui servira pendant deux ans et demi à trois ans, car j’ai fait deux tomes.
Sinon j’ai publié des albums humoristiques en auto édition « Sans profession » qui fait référence à Berthe Morisot. Le sujet c’est la place qu’on accorde aux femmes dans la création, le regard que l’on porte sur elles et la façon dont on les représente. »

Focus sur la Boutique Éphémère de Moret

Post navigation