Adrien Delenne, vainqueur du Sprint à Chateau-Landon (H21 élites)

COURSE D'ORIENTATION :
Retour sur la Nationale Nord-ouest 2020 en Seine-et-Marne

Adrien Delenne, vainqueur du Sprint à Chateau-Landon (H21 élites)

Gros rendez-vous national pour les adeptes de la course d'orientation avec les Nationales Nord-Ouest à Fontainebleau et à Château-Landon.

Photos :
P. Songeux et Michel Sol.

Le Comité Départemental de Course d’Orientation 77 a organisé la Nationale Nord-Ouest 2020 du 21 au 23 août 2020, dans le sud Seine-et-Marne.

Départ de la moyenne distance à Franchard

Tout d’abord un sprint urbain dans le charmant village de Château-Landon le vendredi, suivi d’une moyenne distance le samedi et pour finir une longue distance le dimanche, les dernières courses basées sur le site de Franchard sur deux nouvelles cartes.
Première épreuve Nationale, car celles prévues en mars, avril et juin ont été annulés suite à la crise sanitaire, rassemblant la plupart des orienteurs français et quelques étrangers, environ 3500 orienteurs qui sont venus en découdre dans la forêt de Fontainebleau.
Le CDCO du président Alain Guillon et ses nombreux bénévoles (des clubs locaux), étaient sur le pont depuis de nombreuses semaines pour assurer la réussite de cet événement.

Résultats complets :
https://www.nationalesno2020.fr/resultats

La compétition par Michel Sol (CDCO 77)

Nationales Nord-Ouest 2020 en Seine-et-Marne.

C’est donc pas moins de 1200 coureurs par jour, français mais aussi quelques étrangers Belges, Suisses, Allemands...) qui sont venus découvrir les rochers de la forêt de Fontainebleau.

Vendredi 21 : première épreuve, et là pas question de rochers puisque ce sont les rues et ruelles du charmant village de Château-Landon qui avait été choisi par les organisateurs du Comité départemental pour un sprint urbain, et grâce à la coopération de la dynamique équipe municipale, ce premier volet de ce triptyque national s’est parfaitement déroulé, mettant une belle animation dans les rues du village.
Côté performances chez les seine-et-marnais : nos orienteurs glanent trois podiums avec Céline Eudier du TO Meaux 1ère en D 55, Tom Toussaint de Balise 77 2ème en H 21 et Tom Tirbois 3ème en H 10.

Samedi 22 : changement de cadre avec l’Ermitage de Franchard et la carte de la Salamandre, là bien sûr des rochers et des falaises à profusions pour une Moyenne Distance. La compétition débute à 13h30 et se déroule sans problème jusqu’au milieu de l’après-midi où plusieurs orienteurs sont victimes de piqures  de frelons, les pompiers présents sur l’organisation pour les trois jours donnent les soins, mais les organisateurs décident d’interrompre les départs. L’arbitre et les organisateurs se réunissent, la zone dangereuse est rapidement localisée et elle est neutralisée par un balisage interdisant le passage dangereux. Après une heure d’arrêt, la course repart et se déroule sans autres incidents jusqu’à son terme.
Côté performances chez les  Seine et Marnais : pas moins de 7 podiums avec la victoire de Stéphane Toussaint  (B 77) en H 50, 2ème place pour Perrine Toussaint en D20 et Sandra OLIVIER en D 45 (toutes deux  de B 77), enfin 3ème place pour Antoine Derlot  (B 77) en H16, Valérie Peker (OPA) en D 55, Philippe Bardes (CSA CNSD) en H65 et Bernard Perichon (OPA) en H 70.

Dimanche 23 matin, toujours à l’Ermitage de Franchard avec une nouvelle carte autour des gorges de Franchard pour une Longue Distance, toujours des rochers et des falaises mais aussi de belles zones de forêt plus claires où là les orienteurs pouvaient déployer leurs foulées pour de longs postes à postes.
Côté performance chez les  Seine et Marnais : 5 podiums pour la Seine et Marne avec la victoire de Sandra Olivier (B 77) en D 45, 2ème place pour Jules Lemoigne (OPA) en H 18 et de Fabrice Vannier (B 77) en H 45, enfin 3ème place pour Perrine Toussaint (B 77) en D 20 et Philippe BARDES (CSA CNSD) en H 65.

En résumé, beau week-end de CO dans le sud seine et marnais, avec des orienteurs heureux de retrouver la compétition et les superbes terrains de Fontainebleau (beaucoup étaient venus pour cela). Les organisateurs souhaitent un bon rétablissement  aux  victimes de piqûres de frelons, en espérant qu’ils garderont malgré tout de bons souvenirs de Fontainebleau. De belles performances ont été enregistrées avec la présence des meilleurs orienteurs français car la FFCO a profité de ces trois épreuves pour faire sa sélection pour les équipes de France qui iront prochainement disputer les championnats d’Europe. Dimanche soir, toute l’équipe des bénévoles était fatiguée mais heureuse du travail accompli et le directeur de course et son staff ne regrettaient pas toutes les heures passées à la préparation de ce grand événement, ceci depuis bientôt deux ans, et tout le travail accompli avec les élus locaux, les autorités territoriales du département ainsi que les responsables de l’ONF.

 

Présence de la Direction technique nationale

Les cadres techniques nationaux

Les cadres techniques nationaux, Olivier COUPAT (conseiller technique et sportif), Marie-Violaine PALCAU (Directrice technique nationale) et Charly BOICHUT (Entraîneur national), étaient présents pour suivre l'élite des orienteurs français.

Alain Guillon, directeur de course :

Alain Guillon, directeur de course.

« Nous avons 150 clubs qui participent aujourd’hui, soit environ 3500 coureurs pour  les trois jours de compétition.
Le sprint, course qui est faite pour durer entre 12 et 15mn pour les plus rapides selon les circuits et les catégories.
Pour la moyenne distance, les coureurs ont un temps de course qui s’évalue entre 25 et 35 mn pour les élites.
Et pour finir, la longue distance s’étale pour les petits circuits de 35 à 45mn et jusqu’à 1 heure 20 pour les élites.
Les coureurs sont engagés de la catégorie 10 ans à la catégorie 60 ans et plus.
La course d’orientation reste encore un sport trop convivial, les gens viennent s’essayer, trouve ça très sympa mais le nombre de licenciés ne progresse pas énormément, on est à 10000 licenciés sur la France, alors qu’en terme de pratiquants on est certainement entre 200.000 et 300.000.
La course d’orientation est bien structurée, avec des pôles jeunes, des pôles espoirs, une équipe de France avec un pôle France à Saint-Etienne notamment, où les meilleurs français peuvent obtenir justement des possibilités d’entraînement de haut niveau et des filières de haut niveau pour les études. »
Alain Guillon est aussi membre du comité, conseiller technique départemental, traceur national, contrôleur national et arbitre national. Maintenant, il se considère plus comme un organisateur que compétiteur.

Découvrez la course d’orientation !

Perrine Toussaint

Une carte spéciale d’orientation, une boussole et c’est parti pour une activité sportive de plein air, un défi mental praticable par tous !
Sport pour tous par excellence, la Course d’Orientation (CO pour les initiés !) offre de belles opportunités de loisirs, de réflexion et de compétition pour les plus athlétiques. Seul ou en famille, des enfants aux vétérans, tout le monde trouvera son bonheur : celui de se promener en pleine nature ou en milieu urbain, découvrir son territoire, trouver les balises, ou courir le plus vite possible sur un parcours adapté.
La Course d’Orientation s’adresse également aux personnes en situation de handicap avec des  parcours identiques ou adaptés selon le cas. Ainsi tout le monde peut profiter pleinement de notre sport et son stade : la nature.

Si la course d’orientation vous intéresse, voici la possibilité de trouver un club près de chez vous : http://www.ffcorientation.fr/decouvrir/pratiquer/clubs/

Arrivée du Sprint à Chateau-Landon
Poste de gestion informatique de la course
Village des partenaires
Course d’orientation : retour sur la Nationale Nord-ouest 2020 en Seine-et-Marne

Post navigation