Moment de partage entre les auteurs et les lecteurs au Salon du Livre dédicacé de Moret

Moret-sur-Loing :
8e ÉDITION DU SALON DU LIVRE DÉDICACÉ

Moment de partage entre les auteurs et les lecteurs au Salon du Livre dédicacé de Moret

Beau moment de partage entre les écrivains et le public, cette année encore le Salon du Livre Dédicacé était au profit de la Classe Orchestre Sisley.

Photos : P. Songeux

Le 8e Salon du Livre Dédicacé, organisé par le Rotary de Moret-sur-Loing,  s’est déroulé dimanche 6 octobre de 10h à 18h, salle des Fêtes Roland Dagnaud, au profit de la Classe Orchestre Sisley.
Comme l’année dernière le salon du livre a été fait en collaboration entre le Rotary et le GEM (Groupement des Ecrivains Médecins), avec la présence de 58 écrivains ou écrivains médecins ou du monde de la santé présents, pour vendre et dédicacer leurs ouvrages. Il y en avait pour tous les goûts, romans, nouvelles, policiers, poésies, biographies, etc., de quoi alimenter quelques semaines de lecture pour les nombreux visiteurs. Parmi les écrivains, le Député Jean-Louis Thériot, était présent pour présenter son livre « De Gaulle, le dernier réformateur ».
Ce salon avait pour but de financer l’achat d’instruments de musique, pour la classe orchestre du collège Sisley de Moret-sur-Loing.
La Classe Orchestre Sisley est un projet novateur, dont l’objectif est d’offrir à des jeunes adolescents l’accès à la pratique instrumentale, au sein de leur établissement scolaire grâce à la création d’un orchestre. Il s’agit d’un projet musical exceptionnel - en effet, seulement trois classes de ce type existent dans le département - dont les objectifs principaux sont la pratique d’un instrument, l’écoute et la formation d’une oreille musicale, la dynamique et les valeurs de cohésion d’un projet de groupe.

Marie-Christine De Smet
Rotary Club de Moret – Seine et Loing

Marie-Christine De Smet.

La particularité de cette année, c’est que nous avons présenté avec la Classe Orchestre notre action, puisque les bénéfices du salon du livre vont à l’achat d’instruments pour la classe orchestre, pour entretenir les instruments, acheter divers matériels dont des tee-shirts, des polaires pour leurs concerts. Un prix Juventus, toujours avec le collège Sisley, ce sont des jeunes qui ont produit des nouvelles par rapport au peintre Sisley, et trois d’entre-eux ont été primés pour les encourager aussi à édite.
Parmi les écrivains, il y a bien sûr les écrivains médecins, mais aussi beaucoup d’extérieurs, notamment pas mal d’écrivains de Seine-et-Marne. Parmi ceux-ci, M. Jean-Louis Thériot, qui est venu nous soutenir et présenter son livre.
Notre prochain évènement avec le Rotary sera le salon du vin à Bourron-Marlotte qui aura lieu le 16 novembre.

Jean-Louis Thériot, Député de Seine-et-Marne :
« Je présente ici mon dernier livre qui s’appelle « De Gaulle, le dernier réformateur » et qui en fait est un livre qui analyse la dernière grande réforme économique réalisée en France, celle de De Gaulle lorsqu’il arrivait en 1958. On découvre finalement que depuis ce moment qui a été à la fois un moment de libéralisation et d’ouverture à l’Europe, contrairement à ce que l’on croit, il n’y a plus eu de grande réforme de structure. Et ce qui m’intéressait, c’était de savoir comment il avait fait et voir les leçons que l’on pouvait en tirer pour le présent ».

La Classe Orchestre de Sisley en concert pendant le salon
Salon du Livre dédicacé de Moret
8e édition du Salon du Livre dédicacé à Moret.
Jean-Louis Thériot autour de son dernier livre sur De Gaulle

 

Guy Alarmaguy, le sculpteur de mots

Les livres présentés par Guy Alarmarguy.

Retraité de l’Education Nationale, professeur et directeur d’écoles, il a effectué toute sa carrière en Seine-et-Marne. Il écrit et anime des ateliers d’écriture à l’université inter-Âges à Melun mais il est aussi sculpteur sur bois et sur pierre.
« Je suis sculpteur sur bois et sur pierre, mais aussi sculpteur de mots. Je travaille la sculpture et l’écriture de la même façon, le bois et la pierre étant de la matière, au même titre que les mots et les phases. Donc j’écris tous les jours, j’amasse la matière mots, la matière phrases  et au bout d’un certain moment, toute cette matière je l’a relis et le fait de relire cette matière, je vais découvrir des lignes conductrices que je n’avais pas perçu auparavant. A partir de ce fil rouge, je vais commencer à élaguer ce qui gêne à la compréhension, je vais ensuite densifier et approvisionner ce fil rouge d’images, de phrases, de textes, et petit à petit ce fil rouge va être la clé d’une nouvelle, d’un récit ou d’un roman ».

8e Salon du Livre Dédicacé à Moret

Post navigation