Logo Théâtres privés en Régions

Les Théâtres Privés en Régions
dont le Thalie Théâtre de Moret-sur-Loing :

LES GRANDS OUBLIÉS DU COVID19 !

Logo Théâtres privés en Régions

L’association des Théâtres Privés en Régions (TPR) tire aujourd’hui la sonnette d’alarme afin d’attirer l’attention du gouvernement sur la situation catastrophique d’une centaine d’établissements privés sur tout le territoire !

Nos théâtres, qui ne reçoivent aucune subvention, sont aujourd’hui fermés sans perspective d’avenir et sans aide directe de l’Etat !
Pourtant, derrière ces lieux de culture, qui font entre 80 et 400 places, il y a des femmes et des hommes qui se battent aujourd’hui pour essayer de sauver leur outil de travail, leur seule source de revenu, mais aussi les emplois de leurs salariés.
L’association TPR est composée de près de 100 théâtres privés répartis sur l’ensemble des régions de France, 50 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel au total, quelques 500 emplois directs (CDI), des milliers d’emplois indirects (auteurs, comédiens, intermittents, saisonniers…), près de 25 000 levées de rideau par an (oneman/woman shows, comédies, spectacles jeune public) pour 1300 spectacles différents interprétés par 15 000 artistes, et surtout près de 3 millions de spectateurs.
Il y a aussi dans nos lieux une centaine de professeur pour 2000 élèves.
Très clairement, nous faisons vivre et rire les territoires tous les jours !
A la sortie de cette période compliquée et angoissante, nos lieux auront un rôle extrêmement important à jouer en termes de cohésion sociale. Le public aura besoin de rire, de se changer les idées ! Sans aide immédiate et massive, nous allons disparaître !
Tous les artistes et les auteurs d’humour et/ou de théâtre, quelque-soit leur notoriété, sont un jour passés par un théâtre privé de province.
Et demain, ils auront encore besoin de ce réseau de petits lieux intimistes, pour se faire connaître, tester leur spectacle avant d’aller remplir des Zéniths, conserver un véritable contact avec leur public et leurs fans.
Aujourd’hui, c’est un appel à l’aide que nous lançons, avec 3 priorités :
- Une aide directe pour les gérants et leurs lieux
- Une annulation de la totalité des charges sur l’année 2020.
- Une aide de la part de l’ASTP et un remboursement immédiat de nos versements à cette association qui est censée nous soutenir et qui dans les faits ne nous donne rien !

Loïc Bonnet, Président de l’association TPR

Théâtres privés en région : les oubliés du Covid19 !

Post navigation