La rue de l'Eglise en 1910.

COUP D'OEIL DANS LE RÉTRO À L'EXPO PATRIMOINE : "SI VILLECERF M'ÉTAIT CONTÉ..."

La rue de l'Eglise à Villecerf en 1910.

Retour sur l'Expo Patrimoine "Si Villecerf m'était conté..." au travers de photos, cartes postales et documents divers.

Photos : P. Songeux

Réalisée par le par le Foyer Rural et la commune avec la participation de l'ENVOL,  cette exposition a mis en avant les sites du patrimoine de Villecerf.
Elle proposait un panorama des activités emblématiques et des lieux de mémoire du patrimoine du village. L’accent a été ainsi porté sur quelques thèmes et sites représentatifs : Château de Saint-Ange, bâtiments publics, scènes rurales, etc..
Fruit d’un méticuleux travail d’inventaire réalisé par Mme Marie-Claude Bonnet (ex-maire de Villecerf) et son mari depuis plusieurs décennies, cette exposition a dévoilé la vie d’autrefois au travers de nombreuses photos, cartes postales et documents divers, aux nouveaux habitants et à tous les nostalgiques.

_____________

Le château de Saint Ange
Il fut bâti par François Ier vers 1540, à proximité d’un château fort et se dénommait alors "château neuf de Challeau". Il fut entièrement restauré par Henri IV, travaux qui consistèrent en la démolition d’un bon tiers du château de 1540 (partie qui tombait en ruines), la destruction des tours d’angle et le remaniement du reste de l’édifice. Le château ne prit le nom de Saint Ange qu’après 1599. A la Révolution, le château devient un bien national et, par défaut d’entretien, doit être démoli vers la fin du Consulat (1803). Il ne reste alors que les caves et les communs qui perdurent encore aujourd’hui.

Représentation du château de Saint-Ange avant la Révolution.

Représentation du château de Saint-Ange avant la Révolution.

Etat du château de Saint-Ange une dizaine d'années après la Révolution.

État du château de Saint-Ange une dizaine d'années après la Révolution. Du château de Saint-Ange, il ne reste que les soubassements et les communs.

Du château de Saint-Ange, il ne reste que les soubassements et les communs.

____________________

Les biens publics

Mairie en 1910 quand elle était rue Grande.

Mairie en 1910 quand elle était rue Grande.

L'école communale.

L'école communale.

Gendarmerie Nationale.

Quand Villecerf avait sa Gendarmerie Nationale.

Le monuments aux morts, érigé d'abord le long du mur nord du cimetière, a été transféré à son emplacement actuel vers 1950.

Le monument aux morts, érigé d'abord le long du mur nord du cimetière, a été transféré à son emplacement actuel vers 1950.

Quelques puits parmi les 9 présentés

Puit rue Grande

Puit rue Grande.

Puit rue de l'Eglise

Puit rue de l'Eglise

Puit, rue Grande

Puit rue Grande.

Puit, rue de l'Eglise

Puit rue de l'Eglise

__________________

Quelques scènes rurales

Café restaurant Au rendez-vous des cyclistes, rue Grande.

Café restaurant Au rendez-vous des cyclistes, rue Grande.

Cérémonie aux Monument aux morts années 50-60

Cérémonie au Monument aux morts années 50-60.

Fanfare Réveil de Villecerf en 1949, au Faubourg d'Ecuelles.

Fanfare Réveil de Villecerf en 1949, au Faubourg d'Ecuelles.

La vie rurale à Villecerf.

Le travail des champs à Villecerf.

La vie rurale à Villecerf (les vendanges).

Les vendanges à Villecerf.

 

Coup d’œil dans le rétro à l’Expo Patrimoine ” Si Villecerf m’était conté… “

Post navigation