Exposition de Lionel Sabatté au prieuré de Pont-Loup, Moret

Moret-sur-Loing, Prieuré de Pont-Loup :
LIONEL SABBATÉ EXPOSE

Exposition de Lionel Sabatté au prieuré de Pont-Loup, Moret

Exposition « Ecce Homo » de Lionel Sabatté au Prieuré de Pont-Loup jusqu'au 24 octobre 2021.

Photos :
P. Songeux

Depuis 2013, l’association Le Mur organise des événements artistiques et culturels valorisant le processus de création, de production et de diffusion de l’art contemporain dans le souci de favoriser l’accès de tous les publics à l’art. Pour cette nouvelle programmation, Virginie Prokopowicz a invité Lionel Sabatté, celui-ci sera présent jusqu’au 24 octobre 2021, avec son exposition « Ecce Homo » dans le magnifique cadre du Prieuré de Pont-Loup.

ECCE HOMO
De l’obscurité jaillit l’étincelle créatrice de Lionel Sabatté, subjugué par l’intensité des œuvres d’art pariétales du Paléolithique qu’il contemplait, influençant très tôt sa pratique – sans cesse renouvelée – qui amenuise la frontière entre la notion de « vivant » et l’inanimé. Passeur du temps, il nous oriente sur ce cheminement jalonné de peintures, de dessins et sculptures aux matériaux insoupçonnés : ferraille ; peaux mortes ; ciment ; épices ; poussières ; pigments...rendant à l’Evolution un hommage vibrant.
Cohabitant d’ordinaire avec tout un bestiaire et une flore fantastique issue du genre littéraire, les humans de l’artiste aux allures de revenants s’émancipent grâce à Ecce Homo. Ils s’extirpent de leur état fossile, déambulant, placides, entre les piliers ou dans les absidioles du Prieuré, dont le sol jonché de corps épars, morcelés, se mue en un précieux vivier. Au stade embryonnaire, Bustes et jambes-vestiges en réserve fusionnent pour incarner Fragments, série qui impressionne par le renversement des codes que ses figures opèrent : l’expression éthérée de leurs visages, assimilable à la statuaire classique, se conjugue élégamment avec leur langage postural archaïque alternant soumission et parade-riposte, le genou à terre, elles sont prêtes à agir. Ces êtres en devenir puisent leur force de la loi d’attraction-répulsion qui guide leur géniteur dans son processus créatif : à leur vision, nous faisons face à la monstruosité de notre propre nature. S’amorce à présent un zoom sur l’espèce que les tableaux abstraits sur plaques de métal suggèrent, intégrant à leur composition le phénomène d’oxydation que l’on retrouve en intracellulaire, au coeur de la respiration, libérateur de l’énergie nécessaire à notre bon fonctionnement. Retravaillées à la peinture à l’huile, les traces d’étain, de bronze, de rouille laissent place à notre imaginaire enclin à discerner les premières formes de vie apparues sur Terre, dans les mers chaudes, il y a environ 3,5 milliards d’années...
Chloé Macary

LIONEL SABATTÉ
Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2003, Lionel Sabatté a reçu plusieurs prix artistiques tel que le prix de Peinture de la Fondation Del Luca en 2019, le Prix des Amis de la Maison Rouge qui lui a permis de produire une œuvre, présentée au sein du patio de la fondation en 2018, le Prix Drawing Now en 2017 et a reçu le Prix Yishu 8 de Pékin en 2011. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions monographiques en France comme à l’étranger, intégrant plusieurs collections institutionnelles. La sphère du vivant ainsi que les transformations de la matière dues au passage du temps se retrouvent au cœur du travail de Lionel Sabatté. L’artiste entame depuis plusieurs années un processus de récolte de matériaux qui portent en eux la trace d’un vécu : poussière, cendre, charbon, peaux mortes, souches d’arbres... Ces éléments sont combinés de manière inattendue et les œuvres ainsi créées portent en elles à la fois une délicatesse mais aussi une « inquiétante étrangeté », donnant vie à un bestiaire hybride dans lequel des créatures des profondeurs abyssales côtoient des petits oiseaux des îles oxydés, des ours, des loups, des émeus, des chouettes, mais aussi des licornes … Pratiquant à la fois la peinture, le dessin et la sculpture, Lionel Sabatté tâche de faire dialoguer l’ensemble de ses œuvres dans une interconnexion permanente. Ses recherches sur le minéral, l’animal, donne lieu à des œuvres poétiques, sensibles, troublantes et qui participent à une réflexion globale sur notre condition et la place que nous occupons dans notre environnement, comme en témoigne son œuvre la Meute de Loups en poussière présentée en 2011 au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, devenue une œuvre emblématique des questionnements liés aux problématiques environnementales. C’est par ce biais qu’on lui propose en 2014 une exposition à l’Aquarium de Paris, qui fut particulièrement relayée par la presse et dont l’une des thématiques était d’attirer l’attention sur la sur-exploitation des ressources maritimes. Un parcours dans la ville de La Rochelle sur le thème de l’eau et des ressources naturelles lui a ensuite été proposé. Enfin, plus récemment, Lionel Sabatté a bénéficié d’une exposition personnelle au Musée de la Chasse et de la Nature, « La sélection de parentèle », portant une réflexion sur le vivant et l’évolution. Ses travaux récents, des grands oiseaux en bronze oxydés présentés en 2019 à Lyon dans le cadre de l’exposition « Qui sait combien de fleurs ont dû tomber » (Nouvel Institut Franco-Chinois, Fondation Bullukian, Musées Gadagnes) et à Toulouse à travers l’exposition « Lionel Sabatté : sculptures » (Centre d’art nomade) l’amènent à redéfinir son rapport à la sculpture et à réinventer sans cesse sa pratique artistique.

Né à Toulouse en 1975. Vit et travaille à Paris et Los Angeles.

Virginie Prokopowicz accompagnée de Patrick Septiers et de Dikran Zakeossian
Exposition de Lionel Sabatté à Moret-sur-Loing
Exposition de Lionel Sabatté au prieuré de Pont-Loup à Moret-sur-Loing
Lionel Sabatté à Moret
Lionel Sabatté, Fragment
Lionel Sabatté, Fragment, Prieuré de Pont-Loup
Lionel Sabatté, Buste 4
Lionel Sabatté, oxydation sur plaque de métal

 

INFOS PRATIQUES :
Exposition visible jusqu’au 24 octobre 2021
Du vendredi au dimanche et jours fériés
De 14h à 19h en septembre
De 14h à 18h en octobre
Entrée libre

Prieuré de Pont-loup 10 rue du peintre Sisley 77250 Moret-sur-loing

Médiations sur RV
Visites guidées ou atelier, les vendredis de 14 h à 18h ou 19h sur RV
Chloé Macary, médiatrice Prieuré
tél. 06 83 23 91 28.

A Moret, L’artiste Lionel Sabatté s’approprie le Prieuré de Pont-Loup

Post navigation