Concours Fédéral 2018 à Episy.

PÊCHE : CONCOURS FÉDÉRAL 2018 À EPISY

Concours Fédéral 2018 à Episy.

Une cinquantaine de pêcheurs ont participé au concours Fédéral 2018 à Episy, répartis sur les 3 catégories : pêche au coup, pêche des carnassiers au lancer du bord ou en float-tube.

La Fédération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique a organisé, le 7 octobre 2018, la deuxième édition du concours de pêche multi-techniques (pêche au coup et pêche des carnassiers au lancer, du bord et en float-tube) aux Etangs Fédéraux d’Episy-La Genevraye.
La compétition s’est déroulée en deux manches de 3h (de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30) et en individuel.
Les organisateurs étaient bénis des dieux, puisque le temps bien que menaçant par moment, a épargné cette compétition.
Les participants ont répondu présents puisqu’ils étaient 49 pêcheuses et pêcheurs, de 13 à 78 ans, répartis dans les trois catégories.

La pêche au coup.
La pêche au coup.
La pêche au lancer en float-tube.
La pêche au lancer en float-tube.

Les favoris n’ont pas déçu, puisque Bernard Legouge à la pêche au coup l’emporte aisément avec 8,4 kg de prises, et Germain Djemba fait coup double, en remportant le concours ainsi que le Challenge Fédéral de pêche aux leurres du bord.
Belle organisation de l’équipe de la Fédération, présente dès 6 heures du matin, pour contrôler le site et veiller au bon déroulement de cet événement, avec aux commandes Jean Dey (Président Fédéral), Marie Duclau (Chargée de Développement à la Fédération) et ses collègues qui ont œuvré toute la journée pour que le concours soit réussi, avec la précieuse aide de bénévoles.

Pesée pour déterminer le vainqueur.
Pesée pour déterminer le vainqueur.
L'équipe technique de la Fédération.
L'équipe technique de la Fédération.

 

LES RÉSULTATS :

Pêche au coup :

Le podium et le meilleur jeune de la pêche au coup.
Le podium et le meilleur jeune de la pêche au coup.

1er avec 8,4kg de poisson : Bernard LEGOUGE
2ème avec 3 kg de poisson : Christian CAUDROY
3ème avec 2,6kg de poisson : Jean-Pierre LAGANTINE
4ème avec 1,8kg de poisson : Jean-Claude BELLIOT
5ème avec 1,5kg de poisson : Yveline DUTON

 Pêche aux leurres en Float-Tube :

Podium et meilleur jeune de la pêche en float-tube.
Podium et meilleur jeune de la pêche en float-tube.

1er avec 1381 points et 8 perches et brochets : Reinier SOSA ACOSTA
2ème avec 1185 points et 6 perches et brochets : Jérôme LAMAURY
3ème avec 1105  points et 7 perches et brochets : Gaëtan SECLIN
4ème avec 842 points et 7 perches et brochets : Alister BACHET
5ème avec 805 points et 4 perches et brochets : Hugues BLANSTIER

Plus gros poisson pris : Jérôme LAMAURY  avec un brochet de 53 cm

Pêche aux leurres du bord :

Podium de la pêche au lancer du bord.
Podium de la pêche au lancer du bord.

1er avec 4735 points et 27 perches et brochets : Germain DJEMBA
2ème avec 2540 points et 15 perches et brochets : Sébastien LANTENOIS
3ème avec 1943 points et 11 perches et brochets : Nicolas BERTHE
4ème avec 1105 points et 6 perches et brochets ; Benoit CRESCINI
5ème avec 675 points et 3 brochets : Jacques CARRE

Plus gros poisson pris : Valérie COUTURE avec un brochet de 67 cm

Brochet de 67cm pour Valérie Couture.L
Brochet de 67cm pour Valérie Couture.

 + Challenge Fédéral Leurres du Bord (pêcheurs ayant participé à deux manches ou plus parmi les dates de Lagny, La Ferté-sous-Jouarre, Meaux et Episy) :

1er avec 5695 points en 3 participations : Germain DJEMBA
2ème avec 4263 points en 3 participations : Sébastien LANTENOIS
3ème avec 2455 points en 3 participations : Nicolas BERTHE
4ème avec 1750 points en 3 participations : Benoît CRESCINI

Résultats complets : http://new.federationpeche77.fr/concours/

 

LES ACTEURS ONT LA PAROLE...

Jean Dey, Président  Fédéral

Jean Dey, Président Fédéral

« Président récemment élu, avec la nouvelle équipe, on essaye de faire connaitre un peu plus la pêche en participant, en organisant  un certain nombre d’événements dont celui d’aujourd’hui, qui arrive en conclusion de la fin de la saison de pêche. Nous sommes ici à Episy,  sur le domaine Fédéral, car on est sur une propriété privée qui appartient à la Fédération,  qui nous permet de mettre au point des rencontres de pêche, de façon à satisfaire un maximum de pêcheurs. Des pêcheurs classiques à la pêche au coup, des pêcheurs plus modernes qui pêchent aux leurres artificiels et qui sont soit sur la berge, soit embarqués dans des float-tube (grosse bouée) pour pouvoir s’éloigner du bord. Trois modes de pêche présents ce jour, répartis sur les 8 étangs du domaine, deux sont réservés à la pêche au coup, deux autres pour les float-tubes avec des gardes-pêche particuliers en bateaux qui veillent à la sécurité et enregistrent les prises,  et le reste qui est en accès libre pour les pêcheurs aux leurres qui marchent le long des berges ainsi que le long du canal.
Pour le concours, ils vont pêcher de 9h à 12h, puis un break pour manger tous ensemble, puis les hostilités reprennent à 13h30 jusqu’à 16h30.
Pour la pêche aux leurres, le contrôle est en continu puisque les poissons doivent être relâchés immédiatement. Pour ceux en float-tube, c’est le bateau de sécurité qui vient contrôler. Pour ceux du bord, c’est un auto-contrôle, chacun à une toise, ils prennent le poisson en photo sur celle-ci avec leur smartphone et nous l’envoient pour enregistrement de leur prise.
Pour la pêche au coup, la moyenne d’âge est d’environ 40-50 ans,  et pour la pêche au lancer on est plutôt vers la trentaine.
Pour déterminer les gagnants, pour la pêche au coup c’est au poids, on vide la bourriche et pèse les poissons avant de les remettre à l’eau, tandis que pour le lancer, on mesure les longueurs au fur et à mesure : on additionne les points en fonction des centimètres !».

Marie Duclau, Chargée de Développement à la Fédération
« Il y a deux ans, pour relancer et pour élargir le dispositif du concours fédéral, nous l’avons étendu à d’autres techniques de pêche comme celle aux carnassiers, tout en conservant la tradition de la pêche au coup qui était bien ancrée. Cela reflète mieux l’évolution des pratiques, mais comme on peut le voir aujourd’hui, il y a des très jeunes qui participent toujours dans la catégorie « pêche au coup », et des pêcheurs très expérimentés qui choisissent la pêche aux leurres.
Cette année, ce concours se déroule sur la journée complète, suite à la demande des pêcheurs qui avaient trouvé le temps trop court l’an passé. C’est une très bonne chose, parce que cela permet d’avoir un véritable temps de convivialité pendant le repas, avec beaucoup d’échanges et de partage, et un second lors de la remise des prix. Cela permet aussi de montrer la bonne cohabitation entre les différentes techniques et de faire se croiser des profils très variés.
Nous avons pas mal de représentants des associations locales, mais aussi des pêcheurs d’Essonne, de l’Yonne, du Loiret et des Yvelines.
L’actualité du site, ce sont les travaux que nous sommes en train d’y mener pour entretenir cette magnifique propriété que représente Episy, avec un aménagement de son accès notamment. On a repris la voirie, on installe un portique et on a changé de panneau d’informations.

Des étangs fédéraux comme celui-ci, nous en avons à Longueville, Balloy, Rozay-en-Brie et tout près d’ici, à Grez-sur-Loing, avec l’étang de La Bouleaunière qui est plus spécialisé dans la pêche à la carpe ».

Bernard Legouge, du club Compétition Seine-et-Loing

Bernard Legouge vainqueur au coup.

« J’ai une petite réputation mais c’est surtout mon père qui était champion du Monde de pêche. Je ne fais pas beaucoup de concours, je vais plus à la pêche pour m’amuser que pour faire des résultats. Je suis là parce que c’est le concours fédéral, je suis Président de l’AAPPMA de Marolles. Dans notre club, nous sommes 14 pêcheurs de compétition, j’ai fait la Coupe de France vétérans à Nevers au mois de juin à la pêche au coup. Pour l’amorce, j’utilise celle de mon sponsor. Le fait d’être sponsorisé m’apporte un peu de matériel et des bons prix sur l’ensemble de leurs produits. Dans mon actualité, j’ai un concours vétéran de prévu le 25 octobre à Migennes ».

 Germain Djemba, vainqueur du concours et du Challenge Fédéral de pêche aux leurres du bord

Germain Djemba, double vainqueur.

« Je viens de la région de Coulommiers, je pêche essentiellement avec mes copains, je ne fais pas vraiment partie d’un club. Mais je fais les concours depuis une dizaine d’années. Pêche au coup depuis l’âge de 4 ans et pêche aux leurres depuis 10 ans. C’est devenu une passion, beaucoup de temps et d’argent passe dans celle-ci. J’essaie de faire le maximum de concours, avec mes copains c’est plus sympa. J’arrive à avoir pas mal de résultats, puisque j’ai gagné le Challenge Fédéral cette année en participant aux concours de Lagny, de La Ferté-sous-Jouarre et en prenant beaucoup de points aujourd’hui à Episy. Je ne cherche pas le brochet mais plutôt la perche, mais si je croise un brochet je suis preneur ».

Yveline Duton, Pêcheuse melunaise

Yveline Duton, pêcheuse melunaise.

« J’ai commencé à pêcher avec mes grands parents, c’était le moyen de sortir à l’époque, et puis au travail j’ai fait la connaissance d’un gars qui aimait le sport et la pêche. On s’est mis à pêcher tous les deux et ça fait maintenant 58 ans qu’on pêche ensemble. J’ai fait de la compétition jusqu’au championnat de France, j’ai fini par monter sur le podium, mais maintenant c’est terminé, la pêche c’est très dur quand on se donne à fond. De plus, à la fin, ils faisaient ça sur trois jours et je ne pouvais plus suivre. Maintenant, je suis en vétéran et j’ai réussi à monter sur la 3e marche du podium. J’ai eu pas mal de satisfaction et beaucoup de moments d’énervement. Nous pêchons actuellement le week-end et une à deux fois par semaine quand le temps le permet. Nous avons consacré beaucoup de nos loisirs et de nos voyages autour de la pêche ». (Yveline Duton se classera 5ème avec 1,5 kg de poisson)

Trois jeunes de Champagne-sur-Seine

Trois pêcheurs de Champagne.

« On est ici parce que l’on aime la pêche et qu’on habite à proximité, on savait que c’était un concours sympa avec des gens sympathiques. Nous avons pêché aux leurres du bord pour le carnassier. Notre prestation aujourd’hui est plutôt nulle, car zéro poisson, la chance n’était pas là mais c’est le jeu ! ».

Pêche : concours Fédéral 2018 à Episy

Post navigation