Greyg Marchand devant ses oeuvres.

Le Mur, Espace de création à Ecuelles :
"ARMISTICE, VISIONS D’ARTISTES"

Greyg Marchand devant ses oeuvres.

Cet événement initié par deux professeurs du Collège Sisley : «Armistice, Visions d’Artistes» célèbre la fin d’une guerre à travers des regards d’artistes d’aujourd’hui.

Des expositions et des événements "Armistice, Visions d'Artistes" se sont déroulés dans des lieux d’art et de culture, à Moret-sur-Loing et à Écuelles. Parmi ceux-ci, le collège Sisley, l’Espace Regards, le Studiolo, la galerie Artxv21, l’Atelier Lisa Gardner, la salle des Amis de Moret et le Centre Culturel de Moret-sur-Loing.
D’autres expositions continuent encore quelques temps, comme au musée de Moret-sur-Loing, à l’Atelier le Vivier et au Mur, espace de création à Ecuelles.

 Concernant ce dernier, l’événement est prévu jusqu’au 2 décembre 2018, avec les artistes : Anne BROCHOT, Marcel CARTUS, Ladislas COMBEUIL, Véronique DESROYS-JACOUTON, Laura GRAELL-GIRGAS, Stéphane GUILLAUMMART, Chloé MACARY, Marjorie Méa, Denis PRIEUR, Virginie PROKOPOWICZ, Greg VERGER-MARCHAND et Max WAÏLINGOM-BOYER.

Organisateurs, artistes et élus devant la fresque de Max Waïlingom-Boyer.
Virgine Prokopowicz, Ruines
Max Waïlingom-Boyer, sculpture bois brûlé.
Laura Graell-Girgas, Cocoon.
Guillaummart, Existences
Greyg Marchand, gueules cassées.
Chloé Macary, gueules cassées
Virgine Prokopowicz, tranchées.

Mais ça continue aussi pour :

> L’Atelier le Vivier, jusqu’au 9 décembre 2018
12 Rue de l'Église, 77250 Moret -sur -Loing.
Exposition : CERDÀ, Jean-Paul GUENVER
Vidéo : Les Bleuets de France
Participation des visiteurs « Laisser sa trace »

> le Musée de Moret-sur-Loing jusqu’au 9 décembre 2018
Place de Samois 77250 Moret-sur-Loing
Exposition :
Marie-Odile AUBIN, Anne BROCHOT, Caroline CERDÁ, Anne CLERGET, Franseza DELUEN, Sidonie van den DRIES, Brice FRIGGI, Jean-Paul GUENVER, Didier GOGUILLY, LILA, Frédérique LORNE, Marjorie MEA, Nathalie NOVAIN, Virginie PROKOPOWICZ, Frédéric ROULLET,Bruno VIGOUREUX.
Travaux d’élèves : Collège Sisley.
Écrits et dessins du public.

 

Le Mur, espace de création
8 avenue de Sens, 77250 Ecuelles.

Le Mur, espace de création à Ecuelles.

Le projet de cette structure associative est de lier un atelier d' arts plastiques pluridisciplinaire à un espace de création et d’exposition, dont la mission est de mettre à disposition des publics, un lieu d’art contemporain présentant des artistes aux démarches contemporaines fortes, et un enseignement local de qualité, adapté aux concours des Ecoles d’Arts,.

Virginie Prokopowicz, plasticienne et présidente de l’association Le Mur :
« Le Mur est une galerie associative qui crée des événements artistiques et culturels, favorisant le développement de l’art contemporain. Je veux regrouper des artistes actuels mais pas que, qu’ils soient plus âgés, plus jeunes, sur le développement des démarches artistiques. L’association se veut  un lieu de création et d’exposition. Il y a aussi des ateliers d’arts plastiques pour les enfants et les adultes, c’est un lieu de vie d’art. Les expositions, généralement ici, il y en a quatre par an et une ou deux au Prieuré de Pont Loup (XIIe), qui est vraiment un lieu magique mêlant l’art contemporain et l’histoire de Moret. Lieu prêté gracieusement par la municipalité de Moret-sur-Loing ».

 

Max WAÏLINGOM-BOYER, auteur de la fresque :

Une partie de la fresque dessin de Max Waïlingom-Boyer

« La fresque c’est une rencontre avec la Délégation de l’Inde à l’UNESCO, je suis une personne qui travaille dans le cadre de la recherche mémorielle et de la vigilance mémorielle. Je suis natif de l’Ile de la Réunion et j’ai des origines indiennes, donc le questionnement c’était comment commémorer la fraternité qu’il y a eu entre ces différents peuples qui sont venus sur ce territoire. La question était de se dire qu’il y a eu des rencontres avec ces hommes, il y a eu la dureté de la guerre, il y a eu un certain nombre d’éléments horribles humainement mais il y a eu avant tout cette volonté de partager et d’échanger, c’est ce que j’ai voulu traduire à travers cette fresque. Ces soldats qui traduisent la nostalgie de leur pays mais aussi leur présence, leur présence humaine dans le regard, dans la posture, dans les différentes rencontres ».

Le Mur à Ecuelles : « Armistice, Visions d’Artistes »

Post navigation