L. Vindreau formée au club, s'affirme de plus en plus au sein de l'équipe de Moret

Basket morétain :
BILAN DE DÉBUT DE SAISON

Après les vacances de la Toussaint et avant la reprise des championnats des équipes seniors, c’est l’occasion de dresser un premier bilan sportif des trois équipes seniors de Moret-sur-Loing. Si les deux équipes premières nagent dans le bonheur, c’est un peu plus difficile pour l’équipe 2 masculine.

Pré Régionale féminine

L'équipe féminine de Moret, évoluant en Pré-Régionale.

Les féminines de Moret ont commencé le championnat dans les meilleurs conditions, elles sont invaincues et devraient rejoindre ABC Dammartin à la première du classement quand elles joueront le match en retard contre la lanterne rouge Marne-La-Vallée.
Pas mal de changements  à l’intersaison, avec des nouvelles recrues et un nouvel entraîneur, mais on dirait bien que la mayonnaise a bien prise.

Pré Régionale masculine

Equipe seniors SEPA-Moret

L’équipe de Cédric Lesdema avec trois victoires et une défaite, est à l’affût derrière l’US Melun invaincu. En général, les joueurs de Moret ont dû mal à rentrer dans le match, comme pour le dernier, où il a fallu galérer pendant tout le match pour remonter le handicap pris dans le premier quart-temps. N’oublions pas que cette équipe évoluait en DM2 l’an dernier et qu’elle est composée de quelques jeunes inexpérimenté à ce niveau.

Départementale masculine 2
Les débuts de l’équipe 2 sont un peu plus difficiles que les deux équipes premières. D’abord parce qu’ils ont été invités à monter dans cette division à la dernière minute pour combler un désistement. Ensuite l’équipe est très jeune et pour finir un calendrier difficile, car sur les quatre matchs effectués, ils ont rencontré quatre des cinq premiers au classement.
Geoffroy Marchand a repris le coaching pour libérer Cédric Lesdema déjà bien occupé avec l’équipe Une.
Comme nous n’avons pas eu l’occasion de suivre le début du championnat les concernant, leur nouveau coach Geoffroy, nous fait un petit résumé :

Match à Ozoir-la-Ferrière, défaite 80-29
"alea jacta est" (le sort en est jeté)
Nous avons franchi la Seine pour nous rendre à Ozoir et entamer cette saison 2019-2020.
Une arrivée en ordre dispersé et un échauffement tronqué peuvent expliquer une entame de match difficile (score de 15-2 à la fin du premier 1/4).
L'écart n'a ensuite fait qu'augmenter et pour 2 raisons principales. La première est la valeur de l'équipe d'Ozoir. La seconde se trouve dans notre manque d'adresse et de nos trop nombreux dribbles qui n'ont pas permis de trouver la solution à la zone 2-1-2 très compacte proposée pendant 40 minutes par nos adversaires du soir.
Néanmoins, l'équipe s'est bien battue et n'a jamais baissé les bras. Pour preuve, le panier au buzzer du benjamin du groupe dont c'était le premier match en seniors.

Match contre Mormant, défaite 67-68
"errare humanum est" (l’erreur est humaine)
Nous avons mis du temps à nous adapter à l'individuelle proposée par Mormant. Un écart maximum de -18 points a été atteint au cours du troisième quart.Il était encore de -12 à 5 minutes 30 du terme de la partie. Une défense intense et agressive a permis de recoller au score et même de passer à +1 avec 9 secondes à jouer et un lancer à suivre. 1 lancer franc raté, 1 rebond offensif, 1 passe, 1 attaque du cercle téméraire et contrée, 2 passes de contre attaque et 1 panier au buzzer plus tard, nous finissons le match à -1.

Match à Moissy-Cramayel, défaite 85-54
"dura lex sed lex" (dure est la loi, mais c'est la loi)
L'équipe a bien relevé le défi de la zone 3-2 mise en place par Moissy lors du premier quart temps (score de 18-17).
Par contre le passage en individuelle qui a suivi, a mis en lumière notre inexpérience, notre manque de dureté physique et notre incapacité à gérer la frustation liée à l'arbitrage.

Match contre Pontault-Combault, défaite 72-78
"ad pedem litterae" (au pied de la lettre)
Notre capitaine, n'ayant pas apprécié l'attitude du groupe lors du match précédent à Moissy, a pris la parole avant le match pour demander à ce que notre jeu soit d'abord collectif ceci afin de prendre un maximum de plaisir à jouer ensemble.
L'équipe a répondu présente sur l'aspect collectif ce qui a bien failli faire tourner le match en notre faveur, l'écart n'a jamais dépassé les 11 points, dans le quatrième quart-temps l'équipe de Pontault a même douté lorsque l'écart est revenu à -4.
Une meilleure réussite aux lancers et deux-trois contre attaques mieux négociées nous auraient permis de faire douter nos adversaires encore plus fortement.

Prochain match à Sénart le dimanche 17/11 à 15h30

Basket Morétain : bilan de début de saison

Post navigation